Marcottage, bouturage et division

La multiplication des végétaux

En fonction de l'espèce que vous souhaitez multiplier, il existe différentes façons de faire de la multiplication.

 Pensez simplement à réaliser ces opérations en lune descendante.

Initiation au bouturage

Pour le bouturage, il faut utiliser une partie de la plante.

Le bouturage semi-ligneux :

Il consiste à utiliser soit une pousse de l'année soit une tige encore verte.

Enlever les 3-4 dernières feuilles et tailler celles du dessus de moitié. Ensuite, vous pouver mettre en terre à la profondeur des feuilles que vous avez enlevé.

 

Cette technique est utilisé principalement pour les arbustes à feuillage persistant. 

 

Le bouturage ligneux :

Il consiste à utiliser une pousse de l'année précédente, soit une tige marron.

 Enlever les 3-4 dernières feuilles et tailler celles du dessus de moitié. Ensuite, vous pouver mettre en terre à la profondeur des feuilles que vous avez enlevé.

 

Cette technique est utilisée principalement pour les arbuste à feuillage caduc.

 

Prenez votre tige fraichemment coupée

bouturage-001.jpg

 

Et préparez-la

bouturage-002.jpg

En coupant ainsi les feuilles, vous limitez l'évaporation d'eau de la plante

puis mettez-la dans un pot

bouturage-003.jpg

et soyez patient.

Certaines espèces comme les pins par exemple mettent six mois avant de faire des racines.

Comme vous le savez, nous sommes contre les produits chimiques et certains d'entre nous utilisent de l'hormone de bouturage pour réaliser leurs boutures.

Personnellement, je n'utilise rien et cela fonctionne très bien.  

Mais vous pouvez faire

 

L'hormone de bouturage faite maison

Dans une bouteille plastique remplie d'eau (de pluie bien entendu) mettez quelques branches de saule pleureur.

 Lorsque les branches ont des racines, vous n'avez plus qu'à utiliser l'eau pour arroser vos boutures.

Les saules sont des fortifiants racinaires et le "jus de saule" aide vos plantes à s'enraciner.

C'est bio et c'est gratuit!

 

Pour bouturer du Fuschia

Ici 3 boutures de fuschia riccartonii

fushia.jpg

Le bouturage se fait par tige semie ligneuse.

Attention ! laissez les boutures au chaud tout l'hiver et les replanter au printemps suivant.

Les lauriers

laurier.jpg

Baie de goji et buis

baie-de-goji-laurier-et-buis.jpg

Vous pouvez laisser les boutures dehors tout l'hiver.

Le bouturage herbacé

Certaines espèces se multiplient par le prélèvemment d'une feuille.

Ici, une feuille de saint paulia qui mettra plusieurs mois (plus de six mois) avant de donner naissance à plusieurs plants.

bouture-st-paulia-001.jpgEt même si l'aspect est inquiétant, il faut tenir bon et ne pas la jeter

Les traces blanches sur la terre ne sont pas des champignons mais des traces de calcaire et de poussière, mais il arrive que de la mousse blanche pousse sur la terre.

Laissez-la, vous jetterez la terre quand vous aurez récupéré vos plants.

bouture-st-paulia-002.jpg

 

Le marcottage

Cette technique consite à forcer une tige à faire des racines.

Il s'agit de mettre une tige dans la terre tout en la laissant sur son arbuste. Ainsi, la tige est toujours nourrie et le fait d'être dans la terre va stimuler la production racinaire.

Afin de l'accélerer, vous pouver faire une légère entaille sur la partie enterrée.

Certaines espèces se marcottent toutes seules comme par exemple le thym serpolette, les géraniums vivaces et autres.

 

Je souhaite marcotter cette plante car c'est un couvre sol magnifique.

bouture-007.jpg

 

Je mets donc une tige dans la terre et je mets une pierre dessus pour être sûr qu'elle ne bouge pas.

bouture-006.jpg

Je n'aurai plus qu'à prélever le rejet dans quelques semaines.

Cette technique est valable pour, par exemple :

 

Le thym serpolette, le campanule muralis et les oeillets

thym-serpolette.jpg

campanule-muralis.jpg

oeillet.jpg

La multiplication végétative

Certaines plantes se multiplient dans votre dos alors qu'elles ne sont plus visibles dans votre jardin en plein hiver par exemple ou à l'automne.

 

quelques exemples

hemerocalle.jpg

Les hemerocalles

primveres.jpg

Les primevères

Pour diviser ces plantes, il vous faut en mai, les déterrrer et couper les différents plants avant de les replanter.

Certaines plantes peuvent doubler de volume en une année.

Adhérez à l'association c'est profitez des conseils et techniques des membres

et échangez vos boutures contre d'autres...

A très bientôt

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. lafermeapaulette (site web) 05/09/2012

Bonjour ludo, heureux de te retrouver sur notre site.
Pour bouturer la stévia, il faut pratiquer la technique du bouturage semi ligneux.
Prend une tige verte enleve trois feuilles à la base et coupe les suivantes de moitier
mets ta bouture directemment en terre et verifie que la terre reste bien Humide.
N'ai pas peur si ta bouture à l'air de pleurer ou de s'éffondrer (la tige pleine d'eau risque d'etre molle)
au bout de quelques jours, elle retrrouve toute sa vigueur.
a très bientot sur notre ste

2. ludo 05/09/2012

Bonjour,
J'aimerai savoir comment bouturer la stévia
Merci

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/08/2013

Les animaux présentés sur le site sont mis à disposition de l'association par ses membres.